Alors voilà.
Je sais. On ne se connaît pas encore et déjà tu me reproches de ne pas commencer cette seconde note pas ce matin, comme je l'avais annoncé en avant propos.

Et ben. j'ai pas fini de me faire engueuler, sur le coup. 

Mais je dois bien avouer que tu n'as pas complètement tord. Comprend que pour cette fois ci, ça ne se prête pas trop au propos. Tu comprends? Oui? Ouf.
Note qu'on est pas encore dans l'histoire. Je pose juste le décor.

Je reprends
Donc, à l'heure ou j'écris ces lignes, je suis un très beau futur ex quadragénaire, en pleine possession de ses moyens, sauf peut être mentaux.
Ne lève pas les yeux. J'avais annoncé que je romancerai un peu. Pourquoi je n'en profiterais pas? Hein?
Donc, je fais un bon mille huit cent millimètres de haut pour, aujourd'hui, quatre vingt dix mille grammes tout nu. Ça c'est vrai.
Je suis brin, les yeux bleus et pétillants de vie. Bien entendu, pour toi, j'aurai un corps d'athlète, je ne rote pas, je ne pète pas et ne fait pas caca. Je suis parfait en toute circonstance et possède une culture et une intelligence hors norme.

Ça te va? Il est pas mal le personnage principal non?
Moi je l'aime bien puisque c'est moi.... ou presque.
Je suis informaticien reconnu, pour une très grande holding américaine, qui me rémunère grassement. Oui. Je suis pété de thunes et je surkiffe mon job. C'est bien simple, si je pars, c'est un service d'un millier de personnes qui ferme.

Et là, dans le fond, j'entends un voix féminine s'élever: "T'es célibataire?"

Ben voyons. D'abords tu me vouvoies. C'est pas parce que je te tutoie qu'on a élevé les chèvres ensemble et que tu dois tout de suite penser qu'on est pote.
Mais, dans ma grande bonté, je vais te répondre.
Pour le fun et te laisser fantasmer encore un peu sur ma personne, j'aurai envie de te dire oui. Le problème c'est que j'ai peur d'être obligé d'impliquer ma douce compagne, plus tard, dans mon histoire, alors..... disons que oui, je suis célibataire pour l'instant et que je m'arrangerais par un tour de magie plus tard si j'ai besoin.

Qu'Est-ce que j'ai oublié?
Ah oui. Je vis dans cette bonne vieille ville de Lyon. Pas vraiment à Lyon, mais tout proche. Je suis possesseur d'une très belle demeure que j'ai bien évidemment payé une fortune. J'ai un peu de personnel pour faire tourner l'affaire. Je ne m'occupe que très peu des taches quotidiennes, tu l'auras compris. Du moins dans mon roman.
Ça c'est pour de point A. Le point B, donc mon job, si t'as pas suivi, se situe à plusieurs distance possible. Ça va dépendre du moyen de locomotion et de l'humeur du matin. En voiture que je nommerais sans doute parfois métalosaure dans mon histoire, il faut compter dix sept kilomètres.

Le décor est planté. Normalement, la prochaine note et les suivantes commenceront bien par ce matin... tin tin tin, rajouterait Renaud, un très bon ami à moi.

 

la page d'avant Page 2  Page d'après